SIGUIRI |RÉCEPTION DES SEMENCES POUR LA CAMPAGNE AGRICOLE 2018

12 janv. 2018


LE COMITE DE PILOTAGE DU PPAAO APPROUVE LE PLAN DE TRAVAIL ET DE BUDGET ANNUEL 2018

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture, département de tutelle du PPPAO/WAAPP a présidé les 22 et 23 décembre 2017 à Kindia, la deuxième session du Comité National de Pilotage dudit Programme.  Après deux jours de travaux, le Comité a validé le rapport d’activités 2017 et le Plan de travail et de budget annuel prévu pour 2018. 38 délégations représentants les services et
départements techniques partenaires impliqués dans la mise PPPAO/WAAPP ont approuvé,  les 22 et 23 décembre 2017, le rapport annuel pour l’exercice 2017 et le PTBA 2018. Le Comité de Pilotage est l’une des plus importante rencontre annuelle que tient le WAAPP/ PPAAO avec l’ensemble de ses partenaires techniques et institutionnels à l’effet de discuter des stratégies, des moyens, des contenus et du calendrier de mise en œuvre de leurs activités.  La démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du WAAPP/ PPAAO dans son volet Financement additionnel, qui en est, lui, à sa deuxième année d’exécution.
L’objectif de cette rencontre était de procéder à une relecture concertée du Plan de travail et de budget (PTBA) de l’exercice écoulée (2017) afin de le valider dans un premier temps et, dans un deuxième temps, d'examiner, d’amender et valider celui de l’année 2018. La session a été présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture, département de tutelle du Programme, par ailleurs, Président du Comité de pilotage. 
Les travaux ont été marqués par plusieurs temps forts, à savoir : une session inaugurale marquée par les interventions du directeur Régional de l’Agriculture de Kindia, celle du Coordonnateur National du WAAPP/PPAAO et enfin, celle du Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture. Le deuxième temps fort a été consacré à la présentation Plan de travail et de budget annuel (PTBA) 2017, suivie de débats en plénière.  Le troisième temps fort, présentation du PTBA 2018, suivie de débats.
Les différentes interventions ont mis clairement mis en évidence le rôle du WAAPP/PPAAO dans l’amélioration de la productivité agricole et de la diffusion des technologies agricoles et son impact sur le relèvement du niveau de vie des ménages regroupés autour de groupements de producteurs.
Le Coordonnateur du WAAPP/PPAAO a d’abord rappelé les objectifs identifiés pour le PTBA 2018² qui porteront sur la consolidation des acquis du programme, notamment en matière de riziculture, en renforcement du système national de recherche, en promotion du genre et de l’emploi des jeunes dans le secteur agricole et la production de matériels génétiques de base et certifiés pour la campagne agricole 2018.
Un autre point de l’intervention du Coordonnateur a porté sur les perspectives de diversification des appuis du programme en termes d’appui à l’élevage de poules, d’élevage de chèvre rousse de Maradi et la pisciculture. Ainsi que le renforcement de capacités des techniciens des centres de recherche et des écoles d’agriculture.
Le Coordonnateur a également informé du déroulement de certaines rencontres régionales organisées par le CORAF, dont l’une d’entre elles, tenue du 13 au 17 novembre 2017 à Abidjan avait permis de saluer les progrès réalisés par la Guinée.
Le discours d’ouverture, prononcé par le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture a permis de remettre la session dans son cadre institutionnel, comme instance permettant de s’assurer de la bonne articulation des stratégies de mise en œuvre de ces projets et programmes avec la vision du Gouvernement pour le développement du secteur rural en général et celui de l’agriculture en particulier.
Le Secrétaire Général, poursuivant son intervention a cité quelques résultats et acquis réalisés en 2017 par le PPAAO/WAAPP, dont entre autres: (i) l’acquisition et la mise à disposition de plus de 3.000 T semences de riz et de maïs à plus de 50.000 producteurs sur toute l’étendue du territoire ; (ii) la formation de près de 1.500 personnes (cadres, techniciens, jeunes diplômés, étudiants et producteurs) dans divers domaines de l’agriculture et de la pisciculture ; l’octroi de 40 bourses de formation aux jeunes chercheurs de l’IRAG, des cadres de l’ANPROCA …
Le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture a exprimé au nom de son Département  la grande satisfaction du Gouvernement de Guinée pour ce Financement de la Banque Mondiale, qui constitue une opportunité réelle pour tout le secteur rural guinéen, pour son caractère intégrateur, s’adressant à la fois aux questions de production agricole, halieutique et animale.
Troisième temps fort, enfin, la présentation du Plan de travail et de budget annuel pour 2018. Cette étape a été marquée par un exposé sur le Plan de travail et de budget annuel 2018. Suite à cette présentation les membres du Comité de Pilotage ont eu l’occasion de faire des recommandations et des suggestions, dont les principales concernent :
  • Prise en compte du SIM-Bétail dans la plateforme SIM-SIPAG ;
  • Extension du programme d’appui à l’installation des jeunes sortants des ENAE aux jeunes diplômés des IES Agricoles et autres jeunes intéressés ;
  • La prise en compte de la dimension mobilisation sociale et communautaire dans le volet communication ;
  • Élargissement des aspects de réseautage aux journalistes et aux consommateurs ;
  • ransfert de la gestion des sites créés dans le cadre des projets/programmes aux départements de tutelle ;
  • Prise en compte dans le PTBA 2018 des programmes de formation de jeunes chercheurs de l’IRAG sur l’environnement et la mécanisation agricole.
Voir plus d'images ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire