SIGUIRI |RÉCEPTION DES SEMENCES POUR LA CAMPAGNE AGRICOLE 2018

30 déc. 2017



Des jeunes chercheurs des écoles d'Agriculture bénéficient de l'accompagnement du PPAAO
Le PPAAO-Guinée intervient fortement dans le renforcement des capacités des chercheurs et des jeunes diplômés des écoles d’agriculture, en vue d’améliorer leurs connaissances dans le secteurs de la recherche, de la vulgarisation, du conseil… . en 2017,  le PPAAO a soutenu des formations diplômantes (PhD et Master of sciences) en faveur chercheurs de l’Institut de Recherche Agronomique

de Guinée (IRAG), des cadres de l’ANPROCA, du Ministère de l’Elevage et des productions animales, du Ministère de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime, sans oublier les formations continues et les voyages d’études. A date 3 PhD et 15 Masters de jeunes chercheurs de l’IRAG ont été financé, le processus pour 15 autres Masters des autres services (Vulgarisation, Elevage et Pisciculture) est en cours de finalisation.  Ces formations devraient se déroulées au cours de l’année scolaire 2018-2019.
 Par ailleurs,  55 cadres et agents de protection des végétaux ont été formés et sensibilisés sur les nouveaux nuisibles inféodés aux cultures de céréales (maïs) et tubercules (Pomme de Terre) et les moyens de lutte, ainsi que la formation des magasiniers et l’élaboration de la politique nationale de gestion des emballages vides des produits pesticides sont en cours de démarrage.
Concernant  le renforcement de capacités des structures, les 15 masters des autres directions techniques sont identifiés et les inscriptions sont prévues d’ici janvier 2018 pour un démarrage des formations la même année. Les études pour les travaux d’infrastructures pour les facilités de formation de l’ANPROCA (Centre de Promotion Agricole de Bamban et Yatia), de la Direction Nationale de la production et l’Industrie Animale (CFEL de Labé) et de la Direction Nationale de la Pisciculture (Les centres piscicoles de Macenta et Tolo) sont en cours. Aussi les études pour trois plateformes sur cinq sont  finalisées et le processus de validation est en cours. 

En termes de renforcement de capacités, le PPAAO a financé 3 PhD et 15 Masters de jeunes chercheurs de l’IRAG, le processus pour 25 autres Masters des autres services (Vulgarisation, Elevage et Pisciculture) est en cours pour l’Université d’Ibadan au Nigeria. Aussi, 55 cadres et agents de  protection des végétaux ont été formés et sensibilisés sur les nouveaux nuisibles inféodés aux cultures de céréales (maïs) et tubercules (Pomme de Terre) et les moyens de lutte ; 305 jeunes stagiaires et étudiants des ENAE et 512 pisciculteurs ont été formés sur les techniques de pisciculture (sexe et âge, alimentation, entretien des étangs, etc.).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire